Show simple item record

dc.contributor.editorGaucher, Charles
dc.contributor.editorVibert, Stéphane
dc.date.accessioned2020-11-19T15:17:34Z
dc.date.available2020-11-19T15:17:34Z
dc.date.issued2010
dc.identifierONIX_20201119_9783035260052_2
dc.identifier.urihttps://library.oapen.org/handle/20.500.12657/43008
dc.languageFrench
dc.relation.ispartofseriesDiversitas
dc.subject.classificationbic Book Industry Communication::J Society & social sciences::JK Social services & welfare, criminology::JKS Social welfare & social services
dc.subject.classificationbic Book Industry Communication::H Humanities::HP Philosophy::HPS Social & political philosophy
dc.subject.classificationbic Book Industry Communication::J Society & social sciences::JN Education::JNS Teaching of specific groups & persons with special educational needs::JNSC Teaching of physically disabled students
dc.subject.otherd’une
dc.subject.otherGaucher
dc.subject.otheridentité
dc.subject.otherLes fondements de l'identité sourde
dc.subject.otherorigines
dc.subject.otherplurielle
dc.subject.otherReconstruction moderne de réseaux de sourds et constructions identitaires
dc.subject.otherRéflexion transdisciplinaire sur l'identité sourde française et québécoise
dc.subject.otherSourds
dc.titleLes Sourds : aux origines d’une identité plurielle
dc.typebook
oapen.abstract.otherlanguageLes différences qui émergent des quêtes identitaires contemporaines accentuent, dans un mouvement antagoniste de repli corporatiste et de reconnaissance de la pluralité du social, le sentiment que l’identité moderne se fragmente en une constellation de possibles. L’identité sourde fait partie de cette constellation. Elle découle de conceptions qui dépassent le simple intérêt catégoriel pour faire jaillir une communauté de sens. Ainsi, pour plusieurs personnes se reconnaissant dans cette identité, la condition qui les unit est d’abord articulée à partir d’un attachement collectif à une culture spécifique, et surtout, à une langue qui leur est propre. Bien sûr, ce déplacement du stigmate ne s’effectue pas dans l’oubli des dénominations et des traitements antérieurs concernant la surdité et doit composer avec la sédimentation des représentations sociales ayant investi la surdité comme caractéristique identitaire. Les Sourds interrogent définitivement les nouvelles formes du lien social mettant en scène des spécificités qui s’expriment comme différences émancipatrices. Un ouvrage de référence en la matière est le bienvenu à une époque où plusieurs penseurs, mais aussi acteurs du monde de l’éducation et de la réadaptation, s’interrogent sur cette différence, mais aussi sur la différence en général comme vecteur d’identification.
oapen.identifier.doi10.3726/978-3-0352-6005-2
oapen.relation.isPublishedBye927e604-2954-4bf6-826b-d5ecb47c6555
oapen.series.number5
oapen.pages228
oapen.place.publicationBern


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record